Rentabilité photovoltaïque

La rentabilité d’une installation photovoltaïque dépend de plusieurs paramètres, et certains peuvent parfois être difficiles à calculer. Dans cet article, nous vous expliquons une méthode simplifiée pour estimer rapidement la rentabilité d’une installation.

Dans un premier temps, il faut connaitre : la quantité d’énergie produite, le montant de sa valorisation, le coût d’une installation et sa durée de vie.

Production

La production d’un ensemble de panneaux photovoltaïques est déterminée par rapport à sa puissance maximale, notée Wc (Watt crêtes). Un seul panneau moderne en 2021 a une puissance d’environ 400 Wc, et une installation sur toiture est généralement entre 3000 Wc et 9000 Wc. Un hasard de notre région Bretagne est que pour connaitre la production d’énergie sur une année, il suffit de transformer les Wc en kWh (l’unité du compteur d’électricité), soit 1 Wc = 1 kWh / an. Par exemple, une installation de 3 000 Wc produira environ 3000 kWh / an.

Pour estimer plus précisément cette production, la Commission Européenne a mis en place un outil gratuit regroupant des bases de données : PVGIS (https://re.jrc.ec.europa.eu/pvg_tools/fr/#PVP).

Valorisation

Il y a deux façons de valoriser sa production photovoltaïque : l’autoconsommation, ou la revente totale.

Pour l’autoconsommation, il faut regarder le tarif du kWh qui est économisé lors de l’utilisation de l’énergie produite par les panneaux (par exemple 0,19 € / kWh en heure pleine).

Dans le cas de la revente totale, un compteur dédié est installé et l’ensemble de la production est revendue à un tarif fixe (par exemple 0,15 € / kWh)

Coût d'une installation

La manière la plus simple de connaitre le coût d’une installation photovoltaïque est bien entendu de demander un devis, mais il existe une règle simple pour l’estimer et repérer rapidement les tarifs trop importants. L’astuce est de multiplier la puissance de l’installation (en Wc) par 2,5 (par exemple pour 3000 Wc, un prix correct serait 7500 € TTC).

Attention, dans le cas d’un onduleur centralisé, ou s’il y a une batterie, il faut ajouter le remplacement de ce matériel au moins une fois dans la durée de vie des panneaux.

Durée de vie

Aujourd’hui, la majorité des panneaux ont une garantie “produit” de 15 à 25 ans (attention à ne pas la confondre avec la garantie “rendement” qui est très souvent à 25 ans minimum, mais qui ne couvre pas les pannes courantes liées à un défaut de fabrication). Il est donc très raisonnable de partir sur une durée de vie d’un panneau de minimum 25 ans, en sachant qu’il en fera probablement plus.

Concernant les onduleurs, qui peuvent poser des problèmes de fiabilité, il faut prendre une dizaine d’années pour un onduleur centralisé (un seul pour toute l’installation) et de 20 à 25 ans minimum pour des micro-onduleurs.

Rentabilité

Une fois les données précédentes trouvées, il est possible de connaitre :

Le montant de la valorisation annuelle en multipliant la production annuelle par la valorisation (par exemple  3 000 kWh * 0,19 € / kWh = 570 €)

Le temps de rentabilité en divisant le coût global par la valorisation annuelle (par exemple 7 500 € / 570 € = 13 ans)

La valorisation totale sur toute la durée de vie en multipliant la valorisation annuelle par la durée de vie (par exemple 570 € * 25 ans = 14 250 €)

La marge générée en fin de vie en soustrayant la valorisation totale par le coût (par exemple 14 250 € – 7 500 € = 6 750 €)

Calculateur de rentabilité

3000
7500
25


Production annuelle : Wc
Valorisation annuelle : € / an
Temps pour rentabiliser l’installation : ans
Valorisation totale en fin de vie :
Gains en fin de vie :